Comment bien décontracter son cheval ?

Tout cavalier sait que chauffer la musculature du cheval avant le travail est une évidence. Un cheval détendu est un cheval prêt à faire tout ce qu’on lui demande. Il y a de ce fait des techniques adaptées et un entraînement spécifique à l’échauffement du cheval. Comment se passe donc la détente d’un cheval ?

Stratégies d’échauffement d'un cheval

Que ce soit avant une compétition ou juste un dressage, le cheval a besoin de se détendre comme tout être vivant. La détente est la phase d’échauffement des muscles et d’assouplissement du cheval avant la séance du travail. C’est aussi le moment pendant lequel, s’installe une relation de confiance entre le cheval et le cavalier. Il faut lire le site pour mieux comprendre. En attendant, la détente sert donc principalement à assouplir le cheval. D’abord, captiver son attention, ensuite travailler ses mouvements en effectuant de façon symétrique le travail sur les deux mains, mais surtout en privilégiant le côté sur lequel l’animal est plus à l’aise.

Déroulement de l’échauffement

L’échauffement du cheval se fait par des exercices d'enchaînement logique et de façon croissante. Les mouvements sont faits de sorte à ce que le cheval soit progressivement détendu. On commence par détendre le trot. C’est important car cela permet d’une part au cheval et au cavalier d’être au même niveau, mais aussi de retrouver un équilibre et ainsi de favoriser le cheval dans l’harmonisation de ses pas. Ensuite vient la détente au galop. Un très bon mouvement qui facilite les sauts à l’étalon lors des obstacles. Il permet de mieux accompagner les mouvements de l’animal en ce qui concerne toujours l’équilibre quelle que soit sa posture. Plus spécifiquement, l’échauffement peut être plus poussé en agissant sur des gestes précis. Il s’agit ici d’abord de préparer le cheval à l’obstacle avant de passer à l’échauffement proprement dit. Ensuite dérouler par de petits sauts afin d’habituer le cheval à adopter un rythme qui sera ancré dans ses gestes. La séance d'entraînement se termine par des sauts plus rapides adaptés à la hauteur nécessaire des obstacles.

Author: